• Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Douleurs aux genoux Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Virmire 

  • Member
  • PipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 10
  • Inscrit(e) : 16-mars 18

Posté 29 août 2018 à 20h00

Bonjour a tous, j'ais 23 ans, je fais du vélo depuis 2013.

En novembre 2017, j'ais commencé a avoir des douleurs dans les 2 genoux et on m' a diagnostiqué un syndrome rotulien bilatéral d'origine naturelle qui se réveille après la croissance (malformation des rotules d'après la clinique du genou, j'ais vraiment pas de bol, mes genoux sont pas faits pour le sport).Je soigne ces 2 genoux depuis 10 mois (kiné, sport très modéré) etc...et j'ais beaucoup souffert. PS ; aucune fracture, fissures, arthrose ou autres sur les radios et IRM

Ca va mieux depuis mai-juin, j'ai retrouvé une quasi stabilité des articulations que j'avais perdu a cause du repos car j'avais très mal (ma masse musculaire avait fondu)
Néanmoins j'ais encore des douleurs assez récurrentes.


Allant mieux, cet été, j'ais refait plus de vélo (500 bornes au mois d'aout à allure modérée) et du sport en général, j'ais même réussi a rouler avec mon club 100 km fin aout. Ca faisait 10 mois que j'avais pas fait çà.


Mais mon message va surtout concerner autre chose : Depuis mi-juillet, je commence a ressentir des brulures ou sensations de piqures partout dans les 2 genoux, j'avais pas ca avant. Je n'ais pas l'impression que ces les cartilages qui font çà, les douleurs sont très intermittentes mais très insupportables et se baladent partout (du mollet jusqu'à la cuisse en passant par tète du péroné, bandelette illio tibiale, patte d'oie, tendon rotulien, la totale)

Je n'ose croire que ma reprise du sport aie fait relancer les inflammations cartilagineuses du syndrome rotulien. Avec tout ce que j'ais fait comme soins (muscu, semelles ortho, kiné, repos, etc...) Ces douleurs là n'ont rien à avoir, des fois elles sont loin de la rotule et j'ais l'impression que c'est les muscles et tendons qui sont touchés, juste sous la peau, pas vraiment les os et cartilages, comme si mes 2 genoux étaient trempés dans du jus de citron.



En gros je suis capable de faire 100 km mais en souffrant. En gros quand je fais du vélo, j'ais l'impression d'affronter en même temps des essaims de guêpes dans mes 2 genoux.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   COBRA57 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 86
  • Inscrit(e) : 30-juillet 18
  • Genre :Homme
  • Lieu :METZ
  • Passion :VELO - MOTS CROISES - MUSIQUE
  • Vélo(s) Perso(s) :VELO DECATHLON COBRA 520

Posté 30 août 2018 à 08h31

Voir le messageVirmire, le 29 août 2018 à 20h00, dit :

Bonjour a tous, j'ais 23 ans, je fais du vélo depuis 2013.

En novembre 2017, j'ais commencé a avoir des douleurs dans les 2 genoux et on m' a diagnostiqué un syndrome rotulien bilatéral d'origine naturelle qui se réveille après la croissance (malformation des rotules d'après la clinique du genou, j'ais vraiment pas de bol, mes genoux sont pas faits pour le sport).Je soigne ces 2 genoux depuis 10 mois (kiné, sport très modéré) etc...et j'ais beaucoup souffert. PS ; aucune fracture, fissures, arthrose ou autres sur les radios et IRM

Ca va mieux depuis mai-juin, j'ai retrouvé une quasi stabilité des articulations que j'avais perdu a cause du repos car j'avais très mal (ma masse musculaire avait fondu)
Néanmoins j'ais encore des douleurs assez récurrentes.


Allant mieux, cet été, j'ais refait plus de vélo (500 bornes au mois d'aout à allure modérée) et du sport en général, j'ais même réussi a rouler avec mon club 100 km fin aout. Ca faisait 10 mois que j'avais pas fait çà.


Mais mon message va surtout concerner autre chose : Depuis mi-juillet, je commence a ressentir des brulures ou sensations de piqures partout dans les 2 genoux, j'avais pas ca avant. Je n'ais pas l'impression que ces les cartilages qui font çà, les douleurs sont très intermittentes mais très insupportables et se baladent partout (du mollet jusqu'à la cuisse en passant par tète du péroné, bandelette illio tibiale, patte d'oie, tendon rotulien, la totale)

Je n'ose croire que ma reprise du sport aie fait relancer les inflammations cartilagineuses du syndrome rotulien. Avec tout ce que j'ais fait comme soins (muscu, semelles ortho, kiné, repos, etc...) Ces douleurs là n'ont rien à avoir, des fois elles sont loin de la rotule et j'ais l'impression que c'est les muscles et tendons qui sont touchés, juste sous la peau, pas vraiment les os et cartilages, comme si mes 2 genoux étaient trempés dans du jus de citron.



En gros je suis capable de faire 100 km mais en souffrant. En gros quand je fais du vélo, j'ais l'impression d'affronter en même temps des essaims de guêpes dans mes 2 genoux.


Moi qui vient de la course à pied, est ce que tu fais des étirements ? Il faut le faire très souvent, même en dehors du sport, cela fait beaucoup de bien. et, moi aussi j'avais toutes ces douleurs en courant, mais avec beaucoup de natation, en nageant sans forcer; cela fait du bien, aussi car l'eau porte les articulations !!
Bon courage
Plus je roule, plus j'avance
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   loz 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 947
  • Inscrit(e) : 19-novembre 11
  • Genre :Homme
  • Lieu :Grenoble
  • Vélo(s) Perso(s) :Veneto acier Colombus Foco

Posté 30 août 2018 à 08h59

Les étirements provoquent une sensation agréable chez certains sur le moment, mais il ne sont plus conseillés parce qu'ils favorisent nettement les blessures (et ne servent à rie. Sportivement parlant).
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   COBRA57 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 86
  • Inscrit(e) : 30-juillet 18
  • Genre :Homme
  • Lieu :METZ
  • Passion :VELO - MOTS CROISES - MUSIQUE
  • Vélo(s) Perso(s) :VELO DECATHLON COBRA 520

Posté 30 août 2018 à 16h00

Voir le messageloz, le 30 août 2018 à 08h59, dit :

Les étirements provoquent une sensation agréable chez certains sur le moment, mais il ne sont plus conseillés parce qu'ils favorisent nettement les blessures (et ne servent à rie. Sportivement parlant).



Disons qu'il ne faut pas les faire "à outrance", mais de temps en temps !!!
J'en fais un petit peu avant de partir rouler, et un petit peu une fois rentré

Tout cela dépend de chaque individu, bien sur
Plus je roule, plus j'avance
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Velopiano 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 45
  • Inscrit(e) : 29-avril 18
  • Genre :Homme
  • Lieu :Rennes
  • Vélo(s) Perso(s) :Titane, Carbone, Titane-Carbone

Posté 31 août 2018 à 12h58

Après bien trop d'années sans étirements je suis maintenant forcé de faire de la kinésithérapie pour corriger certaines pathologies. Sans commentaire...

En revanche le kiné m'en apprend et me guide pour les faire correctement!


Voir le messageloz, le 30 août 2018 à 08h59, dit :

Les étirements provoquent une sensation agréable chez certains sur le moment, mais il ne sont plus conseillés parce qu'ils favorisent nettement les blessures (et ne servent à rie. Sportivement parlant).

[font="Century Gothic"][i]Titane, Carbone, Titane-Carbone[/i][/font]
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   COBRA57 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 86
  • Inscrit(e) : 30-juillet 18
  • Genre :Homme
  • Lieu :METZ
  • Passion :VELO - MOTS CROISES - MUSIQUE
  • Vélo(s) Perso(s) :VELO DECATHLON COBRA 520

Posté 31 août 2018 à 13h38

Voir le messageVelopiano, le 31 août 2018 à 12h58, dit :

Après bien trop d'années sans étirements je suis maintenant forcé de faire de la kinésithérapie pour corriger certaines pathologies. Sans commentaire...

En revanche le kiné m'en apprend et me guide pour les faire correctement!


Voir le messageloz, le 30 août 2018 à 08h59, dit :

Les étirements provoquent une sensation agréable chez certains sur le moment, mais il ne sont plus conseillés parce qu'ils favorisent nettement les blessures (et ne servent à rie. Sportivement parlant).



Quelques fois un kiné, apporte beaucoup de bien , c'est vrai !!
Plus je roule, plus j'avance
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Velopiano 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 45
  • Inscrit(e) : 29-avril 18
  • Genre :Homme
  • Lieu :Rennes
  • Vélo(s) Perso(s) :Titane, Carbone, Titane-Carbone

Posté 31 août 2018 à 19h52

Tout à fait d'accord avec toi, et aussi dans la pratique d'étirements et assouplissements doux et constants dans la durée.

A 30 ans ça passe encore mais il ne faut pas hypothéquer l'avenir. On n'a qu'un corps; si l'on veut qu'il continue à nous apporter ce plaisir, prenons en soin avant qu'il ne proteste

.... et de plus dans mon cas ils se révèlent réellement curatifs

Ce message a été modifié par Velopiano - 31 août 2018 à 19h52.

[font="Century Gothic"][i]Titane, Carbone, Titane-Carbone[/i][/font]
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   COBRA57 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 86
  • Inscrit(e) : 30-juillet 18
  • Genre :Homme
  • Lieu :METZ
  • Passion :VELO - MOTS CROISES - MUSIQUE
  • Vélo(s) Perso(s) :VELO DECATHLON COBRA 520

Posté 01 septembre 2018 à 08h46

Voir le messageVelopiano, le 31 août 2018 à 19h52, dit :

Tout à fait d'accord avec toi, et aussi dans la pratique d'étirements et assouplissements doux et constants dans la durée.

A 30 ans ça passe encore mais il ne faut pas hypothéquer l'avenir. On n'a qu'un corps; si l'on veut qu'il continue à nous apporter ce plaisir, prenons en soin avant qu'il ne proteste

.... et de plus dans mon cas ils se révèlent réellement curatifs


Dans le mien aussi, et j'aime bien de temps en temps en faire dans la journée, même en dehors du sport .
Cela me procure encore un bien fou.
Mais il faut dire qu'a mon âge (64 ans), des fois c'est dur, mais on se force !! lol lol
Bien entendu, sans se péter quelque chose, de manière cool !!
Plus je roule, plus j'avance
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   reivilo 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 704
  • Inscrit(e) : 11-avril 11
  • Genre :Homme
  • Lieu :le forez
  • Passion :curieux,va!
  • Vélo(s) Perso(s) :columbus slx cannondale CAAD12

Posté 01 septembre 2018 à 18h38

Alors sur les étirements, a peut aider a toute petite dose pour conserver un peu de souplesse mais ils sont plus souvent source de traumatismes microscopiques du muscle, qui produisent l'exact contraire du but recherché.
Quant a notre ami, je me garderais de lui conseiller a distance quelque traitement que ce soit si médecin du sport et kiné marquent le pas. Et il me semble préférable d'avoir un diagnostic avant. Les douleurs présentées sont trop diffuses pour évoquer quelque chose de précis pour moi...
Je pense quand même que la reprise a été peut être trop rapide en intensité. Et que dans un premier temps 50 km sans trop de dénivelé auraient été mieux tolérés.
Une sursollicitation des insertions ligamentaires peut etre. Un peu de froid après effort pourrait peut etre apporter du soulagement, a coté d'une reprise douce c'est a dire a faible puissance si c'est le cas.
Columbus slx, pedalier race face cadence, roues Easton EA 90 tubeless, transmission 105./ CAAD12 roues DT swiss 1600 dicut.
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Flash Donovan 

  • Newbie
  • Pip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 13-février 18
  • Vélo(s) Perso(s) :Genesis Croix de Fer 2014

Posté 03 septembre 2018 à 13h44

Bonjour,
Le syndrome rotulien est un classique de la pathologie du genou chez les jeunes, surtout s'il existe effectivement une "malformation", avec notamment une rotule trop plate ou des trochlées fémorales trop ouvertes. La rotule coulisse mal dans son rail et crée des micro-traumatismes répétés. Avec le repos, les douleurs se calment mais sache que ça risque de revenir, puisque cette formation particulière de tes genoux restera là, quoiqu'il arrive. Avec de la musculation adaptée ou un strapping bien fait, ça peut se contrôler : un bon kiné te permettra de reprendre une activité.
A te lire sur tes douleurs actuelles, on a bien l'impression de douleurs musculaires : diffuses, sensations de piqûres ou brûlures, pas une zone en particulier. Je crois aussi que tu as repris trop fort. A mon avis, une reprise plus en douceur devrait régler le problème.
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Virmire 

  • Member
  • PipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 10
  • Inscrit(e) : 16-mars 18

Posté 17 septembre 2018 à 12h32

Rebonjour a tous, ca va un peu mieux depuis ce message du 29 aout, je viens d'enchainer 4 sorties de 100 km chaque dimanche. et environ 30-40 kilomètres le vendredi ou samedi.

J'ais moins de brulures, je pense que c'est parceque j'ai arrête de mettre des poches de glace tout les soirs (30 minutes). Je met la glace que 2 fois par semaine 15 minutes. Et a la place j'ai mis pendant 30 jours une dose de diclofénac (conseillé par le médecin) sur chaque genou avant de dormir. Ca m'a fait beaucoup de bien.

Quand je suis en short ou cuissard, ca ne me brule plus, mais quand je met un jean ou un cuissard long, ca me brule. Le contact de la peau avec quelque chose au dessus fait mal

(Concernant les douleures du syndrome, j'en ai toujours, mais c'est supportable, le kiné fait du bon boulot)

De toute fa

De toute facon, on arrive en hiver, je ferais moins de vélo, et il faut que je fasse très attention dans mon travail, car je suis souvent debout ou a porter et tirer des trucs (je comte changer d'emploi bientôt).


Ce qui me fais le plus peur c'est le long terme, j'ai que 23 ans, j'espere rester sur une bonne série pour l'instant (100 km le dimanche), je vis au jour le jour
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   COBRA57 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 86
  • Inscrit(e) : 30-juillet 18
  • Genre :Homme
  • Lieu :METZ
  • Passion :VELO - MOTS CROISES - MUSIQUE
  • Vélo(s) Perso(s) :VELO DECATHLON COBRA 520

Posté 17 septembre 2018 à 19h12

Et si porte des trucs à ton boulot, fais bien attention aux gestes et postures !!!
Porte toujours en pliant les genoux et en gardant le dos bien droit, comme ça tu économiseras
ton dos, et ce sont tes cuisses qui seront sollicitées.
Car le dos aussi est très important.

La preuve en ayant beaucoup porté étant jeune, j'ai économisé mon dos, eh bien à 64 ans aucun ennui !!!!

Courage et tiens nous au courant !! B)
Plus je roule, plus j'avance
0

Partager ce sujet :


  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)