• Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Licence cycliste Utilité et choix de la fédé Noter : -----

Sondage : Possédez vous une licence cycliste ? (18 membre(s) ont votés)

Je suis licencié ?

  1. Oui (10 votes [55.56%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 55.56%

  2. Non (8 votes [44.44%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 44.44%

Quelle federation ?

  1. FFC (2 votes [11.11%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 11.11%

  2. FFCT (5 votes [27.78%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 27.78%

  3. UFOLEP (1 votes [5.56%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 5.56%

  4. Autre (2 votes [11.11%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 11.11%

  5. Pas de licence (8 votes [44.44%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 44.44%

Vote Les invités ne peuvent pas voter

#31 L'utilisateur est hors-ligne   Papyrus 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 489
  • Inscrit(e) : 14-juillet 15
  • Genre :Homme
  • Vélo(s) Perso(s) :Giant Defy Advanced 2

Posté 13 mars 2024 à 20h28

Voir le messagejezibel, le 13 mars 2024 à 17h41, dit :

Pour ma part le cout modique d'une inscription à un club ne représente pas grand chose par rapport à l'intérêt de pouvoir rouler avec un groupe (un minimum homogène bien sur) cela diversifie considérablement la pratique, permet de rouler plus longtemps et plus vite, développe l'esprit d'équipe notamment pour participer activement et positivement à la progression du groupe.
Il faut parvenir à trouver un club sympa, avec pas mal de membres et plusieurs groupes de niveau, à défaut ça peut devenir désagréable.
Autour des agglos relativement importantes c'est assez facile, dans les campagnes loin des villes ce doit être plus compliqué.
Egalement quand on a roulé de longues années seul ce n'est pas tjs évident de se fondre dans un collectif et rouler en groupe demùande une petite accoutumance pour rouler proches les uns des autres, sans écarts et sans accoups, sinon les remarques "acerbes" ne tarderont pas.


Rouler de temps en temps guidé par un autre pratiquant parce que je ne connais pas un secteur ne me dérange pas. Par contre si c'est chaque semaine ça me saoulerait vite je pense.
J ai peur qu'un club me bride à ce niveau là. J ai pas envie de me retrouver enfermer dans une routine ou il faut être un petit mouton sur des parcours qui me conviennent pas forcément, se prendre des remarques parce qu on fait un ecart ou une bordure...etc

Et puis rouler vite n'est pas forcément ce que je recherche. J aime bien discuter. Je parle beaucoup en vélo. Et au dessus de 25 c'est compliqué de tenir une conversation. En fait c'est quand je suis dans le mal que j'arrête de parler mais en général même dans une montée à 8% Je raconte des conneries.

J ai songé à m'inscrire au club de mon fils qui a une section route et une section vtt. Mais j'ai assisté aujourd'hui à une prise de bec entre un enc1drant route et un encadrant vtt j ai pas trouvé cela très sport voire même complètement déplacée sur la forme.
Même si sur le fond le routier n avait pas tort.

Je suis pas forcément disponible au dates et heures où les rassemblements club on lieu. Donc une présence régulière est inenvisageable.

C'est d'ailleurs pour cela que j'ai dis non au club FSGT de ma ville. Le membre du bureau en charge de tout ce qui touche à l informatique (gestion des licences) ma clairement dit que si je viens pas toutes les semaines c'est pas la peine de m inscrire.

Ce message a été modifié par Papyrus - 13 mars 2024 à 20h33.

0

#32 L'utilisateur est hors-ligne   loulou33000 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 355
  • Inscrit(e) : 09-mai 18
  • Genre :Homme
  • Vélo(s) Perso(s) :Look 555 et Look 785

Posté 13 mars 2024 à 20h32

Voir le messagePapyrus, le 13 mars 2024 à 20h17, dit :

Voir le messageloulou33000, le 13 mars 2024 à 19h55, dit :

Sans parler du fait que ne pas avoir de licence, c'est rouler sans assurance si on est organisateur de sorties.
Quand tout va bien, ce n'est pas un souci mais si il y a un blessé ou pire un décès, ça peut devenir très compliqué pour l'organisateur avec une société qui se judiciarise.


J'ai pas compris ce point là.
Tu peux reexpliquer ?

Si je planifie un parcours et que j emmene 2/3 potes avec moi ils peuvent me poursuivre en cas d accident ?


Oui, c'est exactement ça, c'est la jurisprudence de la justice dans notre pays.

0

#33 L'utilisateur est hors-ligne   jezibel 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 411
  • Inscrit(e) : 02-septembre 18
  • Genre :Homme
  • Lieu :Loire Atlantique
  • Passion :Cheval, funboard, musique, randos, vélo of course
  • Vélo(s) Perso(s) :KTM Revelator Alto+Giant TCR Pro

Posté 13 mars 2024 à 20h51

Oh la la mais avant de conclure par rapport à la jurisprudence, encore faut il bien la connaître et analyser l'ensemble du contexte dans lequel elle a été rendue.
Pour ceux que ça interesse, voilà par exemple un extrait de jugement relatif à un accident survenu lors d'une sortie cycliste organisée par un club. On y apprend d'une part que seules les organisations structurées (clubs assos, etc) peuvent être poursuivis pour responsabilité et évidemment pas un quidam lambda (notre ami Papyrus par ex.) qui invite des potes à rouler avec lui sur un parcours défini et, d'autre part que si un accident survient lors d'une sortie organisée par la structure, il est nécessaire que les circonstances de l'accident permettent la mise en cause de la responsabilitéde la structure, ce qui est loin d'être systématiquement le cas devant les tribunaux.

https://institut-isb...isques-normaux/

Evidemment la responsabilité individuelle de chaque cycliste est directement engagée dès lors qu'il provoque par son comportement des dégats chez un tiers. Mais ça n'a rien à voir avec une éventuelle planification de partcours individuelle

Ce message a été modifié par jezibel - 13 mars 2024 à 20h53.

0

#34 L'utilisateur est hors-ligne   Papyrus 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 489
  • Inscrit(e) : 14-juillet 15
  • Genre :Homme
  • Vélo(s) Perso(s) :Giant Defy Advanced 2

Posté 13 mars 2024 à 22h47

Voir le messagejezibel, le 13 mars 2024 à 20h51, dit :

Oh la la mais avant de conclure par rapport à la jurisprudence, encore faut il bien la connaître et analyser l'ensemble du contexte dans lequel elle a été rendue.
Pour ceux que ça interesse, voilà par exemple un extrait de jugement relatif à un accident survenu lors d'une sortie cycliste organisée par un club. On y apprend d'une part que seules les organisations structurées (clubs assos, etc) peuvent être poursuivis pour responsabilité et évidemment pas un quidam lambda (notre ami Papyrus par ex.) qui invite des potes à rouler avec lui sur un parcours défini et, d'autre part que si un accident survient lors d'une sortie organisée par la structure, il est nécessaire que les circonstances de l'accident permettent la mise en cause de la responsabilitéde la structure, ce qui est loin d'être systématiquement le cas devant les tribunaux.

https://institut-isb...isques-normaux/

Evidemment la responsabilité individuelle de chaque cycliste est directement engagée dès lors qu'il provoque par son comportement des dégats chez un tiers. Mais ça n'a rien à voir avec une éventuelle planification de partcours individuelle



Merci pour cet eclaircissement Jezibel
0

Partager ce sujet :


  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)